Gombo à la pakistannaise – Bhindi

Aujourd’hui, je vais vous présenter la recette d’un légume exotique pas très connu dans la cuisine française : le gombo.

C‘est un légume fort ancien dont on raconte qu’il était déjà consommé en Egypte à l’époque des pharaons; ce qui est fort probable. Le gombo est un légume typique de l’alimentation africaine.  De là, par la navigation côtière d’abord, puis dans la foulée des caravanes d’esclaves emmenées par les négriers chrétiens et musulmans, le gombo s’est dispersé progressivement vers les 5 continents et a été mis en culture et en cuisine un peu partout de par le monde où le climat est beau et chaud. Ainsi, on le retrouve dans le sud de l’Europe, en Inde, au Moyen-Orient, aux Antilles et en Amérique du Sud. Le gombo, aussi appelé okra, il est consommé cru ou cuit. Sa saveur et sa texture particulière, ainsi que les composés nutritifs qu’il contient en font un légume qui gagne à être connu.

En effet, ce légume a de nombreux bienfaits:

Propriétés nutritionnelles :

  • le gombo fournit en moyenne 30 kilocalories aux 100g. Le légume est riche en vitamines, particulièrement des types A et C. Aussi, il renferme des minéraux et oligo-éléments comme le calcium, potassium, magnésium, cuivre et fer.Outre ses nutriments, l’Okra comporte des protéines, lipides, glucides, hydrates de Carbonne et fibres solubles. Cette richesse fait de la plante une invitée de choix dans les régimes alimentaires.
Propriétés pharmaceutiques :
  • Le gombo est un légume dont les vertus médicinales sont multiples et bénéfiques pour la santé. Cet aliment a la particularité de traiter certains troubles:  il stimule le muscle cardiaque et favorise les sécrétions d’hormones. La consommation du légume régule le taux du cholestérol sanguin, contribue à stabiliser la concentration du glucose dans le sang et limite la vitesse absorption du sucre au niveau du tractus intestinal.
  • Manger du gombo cuit permet de lutter contre la constipation tandis que le consommer cru présente un bon remède contre l’incontinence urinaire.

Il faut savoir que le gombo est un des légumes les plus cuisinés dans la région Indo-pakistanaise. Il se marie bien avec la tomate, l’oignon, le poivron ainsi qu’avec le curry, la coriandre, le citron, le vinaigre et d’autres épices. Pour ma recette j’ai opté pour un salé sucré. Initialement, cette recette m’a été enseignée par ma maman, elle y a donc apportée sa touche personnelle et je trouve que c’est vraiment le plus de la recette. C’est un savoureux mélange d’épices évidemment, d’oignon et d’un peu de chutney de mangues pour la touche sucrée. Pour moi, cette touche sucrée équilibre bien l’ensemble du plat.

GOMBO A LA PAKISTANNAISE – BHINDI

gombo - suggestion de présentation

  • Temps de préparation : 10 minutes
  • Temps de cuisson : 30 minutes
  • Pour  6 personnes
Ingrédients:
  • 250 grammes de gombo
  • 2 cuillères à soupe d’huile
  • 1/2 verre d’eau
  • 1 oignon moyen
  • 5 cuillères à soupe de tomates concassés ou une petite tomate
  • 1\2 cuillère à café de gingembre frais haché grossièrement
  • 1 cuillère à café d’ail frais haché grossièrement
  • 1 cuillère.à café de sel
  • 1 cuillère à café de cumin
  • 1 cuillère  à café de piment rouge en poudre
  • 1 cuillère à café de coriandre en poudre
  • 1/2 cuillère à café de curcuma en poudre
  • 2 cuillères à café de chutney de mangue (ou de sucre roux)
Préparation:
  1. Laver et essorer le gombo. Laisser sécher à l’air libre sur une feuille de papier absorbant.
  2. Tailler le gombo en fine lamelles d’environ 8 millimètres.
  3. Couper l’oignon en petit dès comme pour une omelette.
  4. Dans une poêle ou un wok, faire chauffer l’huile et verser y le gombo. Faire frire en remuant de temps en temps, jusqu’à ce qu’ils changent de couleur (tournent au vert foncé) et réserver dans une assiette.
  5. Dans la même poêle, ajouter encore une cuillère à soupe d’huile et verser l’oignon. Mélanger.
  6. Une fois que l’oignon devient translucide ajouter l’ail et le gingembre. Remuer, faire cuire 1 minute.
  7. Puis ajouter les épices : sel, cumin, piment rouge, curcuma, coriandre en poudre.
  8. Ensuite ajouter les tomates concassés.
  9. Faire cuire à feu doux en remuant, une fois que l’eau des tomates s’est évaporée, ajouter 1/2 verre d’eau. A cette étape, ajouter également le gombo et laisser cuire.
  10. Finalement, ajouter 2 cuillères à café de chutney de mangue ( ou de sucre roux) pour donner de la consistance. Laisser mijoter 5 minutes et éteindre le feux.
  11. Servir le gombo (ou bhindi) avec du riz basmati, des chapatis ou des naans.

2 commentaires

  1. Ca donne envie…miam . Un de mes plats préféré !

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*